curated by: Anne Golden

Home is where the heart is, home is so remote
Home is just emotion sticking in my throat
Let’s go to your place

Lene Lovich and Les Chappell

The 1978 song by Lene Lovich refers to home as the site of a few contradictions. Your heart is there, at home, but that same place seems so far away. Your home is metaphor, too. And in the end you would prefer to go elsewhere.

Home is, with any luck a place that offers more than shelter. But ‘home’ now comes with air quotes.  Within this program, different visions and versions of home are conjured and examined. The homes under investigation are extensions of more traditional dwelling places. Our fascination with weather, landscape and distance is highlighted in a series of videos that consider residence, hearth and setting as landscapes in the process of becoming. A feeling of restless movement and pervasive scrutiny dominates throughout. Home is usually a location but perhaps it is not a fixed address.  This program considers the idea of dwelling as both an extension of residence and the action of inhabiting.

/////////////////////////////////////////////////

CHEZ SOI

Mon foyer, c’est là où est mon coeur,
Mon chez-moi est si lointain,
Mon logis m’emplit de mélancolie…

Allons plutôt chez toi !


Cette chanson de Lene Lovitch en 1978 fait référence au “chez-soi” en tant que lieu de quelques contradictions. Votre coeur est là, chez vous, mais ce même lieu semble si lointoin. Votre domicile est aussi une métaphore. En définitive, vous préféreriez le quitter et aller ailleurs.

Par chance, le logis offre beaucoup plus qu’un simple abri. La maison est maintenant l’objet des recherches. Avec ce programme, différentes visions et versions sont évoquées et analysées. Les domiciles ici sous investigation sont une évolution des lieux d’habitation plus traditionnels tels qu’on les connaît.

Notre fascination pour le climat, les paysages et les lointains est mise en évidence dans une série de vidéos qui considèrent le domicile, le foyer et le milieu environnant  comme un terreau fertile au processus du devenir. Un sentiment de mouvement perpétuel et d’examen envahissant domine le tout.

Le chez-soi est habituellement un lieu, mais peut-être pas une résidence permanente. Ce programme considère l’idée du chez-soi à la fois comme une extension du domicile et l’acte même de résider.

/////////////////////////////////////////////////

Projects / Projets

About us